RegArts

LES PRINCESSES ET LA LUNE

Image

L’opéra vous intimide ? Vous estimez qu’il ne peut intéresser vos enfants ? Vous aimez déjà l’opéra ?

Dans toutes les hypothèses, cet excellent spectacle, sous forme de conte lyrique et poétique, destiné à tous les âges, est fait pour vous.

L’histoire ?

Une histoire de conte de fées, une histoire de princesses et de prince ; mais surtout un véritable parcours initiatique. Sur des thèmes, éternels, encore et plus que jamais d’actualité dans notre société de masse, consumériste et numérique. Le bien, qui triomphe de l’adversité ; la fraternité ; la quête de l’idéal ; la ténacité ; et l’amour, encore et toujours l’amour, comme récompense suprême.

L’histoire donc ?

Il était une fois trois sœurs. Cassandre, la plus jeune, se languissait d’amour pour le prince d’un royaume voisin : un homme orgueilleux et méchant qui en aimait une autre. Pour aider sa sœur, Aurore et Charlotte décidèrent de créer un philtre bienveillant destiné à conférer au prince la pureté d’un amour bienveillant. Mais voilà : les princesses se trompètent dans la formule et le prince se transforma en plante verte ! Elles décidèrent de faire appel à la Lune pour obtenir son aide…

L’originalité de ce spectacle ?

Il enchaîne des extraits les plus beaux airs d’opéra pour en faire une histoire unique (Bellini, Debussy, Purcell, Ravel, Rossini, Offenbach, et bien entendu, last but no least, Mozart et sa Flûte Enchantée). De très belles voix avec un accompagnement au piano magistral. Les paroles de ces morceaux d’opéra figurent sur un livre ouvert placé au fond de la scène pour permettre de les suivre. Signalons que les airs d’opéra sont interrompus par une narration subtile, avec parfois des allusions modernes pour distraire le lecteur et le ramener au monde actuel (appeler le prince, sur son 06, aller voir le psy, la peucherette…)

La mise en scène et la distribution ?

Les Princesses et la Lune est très adroitement, très intelligemment, très subtilement, très originalement (veuillez excuser tant de superlatifs, c’est qu’ils sont mérités !) mis en scène par Patrick Zard’s.

C’est excellemment joué par les jeunes, talentueuses et charmantes : Sarah Audry, Ornella Bourelly, Marielle Boutelier, Margaux Loire, Sarah Nardon.

Avec un très bon jeu de lumières signé Nicolas Bazin.Oui, ce spectacle est de tout lieu et de toute époque. Il nous transporte dans un autre univers.

Courez-y, sans l’ombre d’une hésitation : pour vous laisser enivrer sur des airs d’opéra à la beauté insurpassable ; pour laisser votre œil pétiller devant la beauté des costumes ; pour comprendre que la vérité se trouve souvent dans la simplicité, une apparente simplicité ; pour vous laisser surprendre, en somme !

Fabrice Glockner, RegArts, 17 juillet 2019

La Compagnie du Canal