Ouest France

La pièce de théâtre « Jacques de Bascher », final de Trouville-sur-Planches

Image

Trouville-sur-Planches propose la pièce de théâtre Jacques de Bascher, écrite et jouée par Gabriel Marc, samedi 4 novembre 2023, au Salon des gouverneurs de Trouville-sur-Mer (Calvados). La créatrice de Trouville-sur-Planches, Guila Braoudé, a mis en scène la pièce.

Guila et Patrick Braoudé, œuvrant au cinéma et au théâtre, ont construit, avec la municipalité, une saison de théâtre à Trouville-sur-Mer (Calvados), baptisée Trouville-sur-Planches. Guila Braoudé a mis en scène la pièce de théâtre Jacques de Bascher, écrite et jouée par Gabriel Marc. Elle aura lieu, samedi 4 novembre 2023, au Salon des gouverneurs à Trouville-sur-Mer.

Vous avez plusieurs casquettes : réalisatrice, coach d’artistes et metteuse en scène…

J’ai commencé par prendre des cours au Studio 34. J’ai débuté sur le devant de la scène mais ce n’était vraiment pas fait pour moi. Cette expérience m’a permis de mieux appréhender l’acteur et les diverses situations lors de tournage.

Je propose alors mon aide à Patrick Braoudé, mon mari et réalisateur de Génial, mes parents divorcent, en 1989. Je coache une douzaine de jeunes acteurs. Nous aimons collaborer en couple et surtout rire beaucoup. Je me suis aussi formée au montage, à la réalisation. J’interviens au cinéma et à la télévision.

J’ai réalisé Je veux tout en 1999. Pour ce film, le plus difficile était de convaincre Frédéric Diefenthal, qui venait de jouer dans Taxi et Elsa Zylberstein. J’ai ensuite réalisé le téléfilm Ma femme, ma fille, deux bébés, avec Pascal Legitimus en 2010. Et je participe à la réalisation de téléfilms comme Joséphine.

Puis, est arrivée cette belle rencontre avec Gabriel Marc, auteur de Jacques de Bascher. J’ai accepté tout de suite de mettre en scène ce bijou d’écriture.

Pouvez-vous nous parler de cette pièce Jacques de Bascher ?

Jacques de Bascher nous embarque dans le milieu de la haute couture, des années 1980. Jacques de Bascher était considéré comme un personnage sulfureux, compagnon de Karl Lagerfeld et amant d’Yves Saint-Laurent.

La jeune plume de Gabriel a su retranscrire la vérité d’une époque qu’il n’a pas connue, celle des années palaces et décadentes. Il a su redonner par son phrasé la justesse nécessaire pour percevoir la profondeur du personnage. De Bascher, mélancolique, réaliste, mourant de ne pas être aimé par l’homme qu’il chérissait, apprend un jour de 1984 qu’il est porteur du VIH.

J’ai essayé d’être monteuse de vie. On a recréé des enregistrements avec la voix de Gabriel. La lumière habille ce beau monologue de la vraie histoire entre de Bascher et Karl Lagerfeld. Comme le disait de Bascher « Moi que vais-je laisser ? » Grâce au talent de Gabriel Marc, Jacques de Bascher restera une légende.

Jacques de Bascher sera-t-il le final de la première saison de Trouville-sur-Planches ?

Nous avons été sollicités, avec Patrick Braoudé, par Sylvie de Gaetano, maire de Trouville, et Isabelle Drong, adjointe au maire chargée de la culture, pour proposer du théâtre toute l’année.

Nous avons pris la direction artistique de Trouville-sur-Planches depuis octobre 2022. Nous dénichons depuis des pièces qui s’adressent à tout public, voulant rendre le théâtre non élitiste. Des programmations allant de l’humour caustique de Stéphane Guillon à Gabriel Marc, le nouveau Stefan Zweig. Une saison théâtrale riche qui se terminera par les hasards du calendrier avec Gabriel Marc.

En raison du succès de cette première année théâtrale, Trouville-sur-Planches lance la deuxième saison en février 2024.

Ouest France, 4 novembre 2023

La Compagnie du Canal